Vous êtes ici : Accueil La page d'accueil du site  > Poèmes d'ici et d'ailleurs  > Xavier FRANDON

 

NOTRE SÉLECTION DE POÈMES : Xavier FRANDON

Les fleurs avaient des yeux


Une fois
La vie me raconta que

Quand les fleurs avaient des yeux
Elles se saluaient de la main
Et se racontaient des bêtises en pouffant

Les petits insectes d’alors
Ne savaient pas comment les aborder

Patauds, la plupart se trompaient
Visant une feuille
Retombant sur des cailloux pointus


Et la vie avait continué, sans s’imaginer un seul instant
Que si les cycles commençaient
Ils pouvaient finir

Quand elle eut fini son histoire
Elle avait un drôle d’air dans le regard
Puis elle sourit faiblement
Et nous passâmes à autre chose

Xavier FRANDON



Plutôt qu’une fleur
Un bouquet

Comme un navire qui sur les mers
Danserait une gigue soyeuse

Des pétales bouclés qui naviguent
Dans une sépulture de rêves

Ou bien juste une fleur
Ou plusieurs !

Xavier FRANDON



Le temps d’une poule


Le temps buvait le thé sous sa pergola
Le soleil tapait, ce jour-là
Je m’y suis réfugié aussi

Le temps me regardait
Tapotait avec ses doigts
Sur une surface indéfinissable
Ça faisait le bruit d’une poule

J’ai hésité à repartir : je dérangeais
Il me le faisait bien sentir
Avec cette façon très spéciale qu’il avait de croiser ses jambes

J’attendis longuement ainsi
A la limite maximum de l’ombre

Plus qu’un jour, me dis-je
Plus qu’une heure

Dire que nous ne nous adressâmes pas la parole serait faux
Nous parlâmes longuement
Mais à chaque mot
Un couteau effilé nous séparait

Mon dieu que je m’en voulus de lui avoir dit ces choses
Comme je regrette aujourd’hui ces élans que je fis
Il garda sa pose
Il ne fixa jamais rien de durable entre nous

Xavier FRANDON



C'est étrange de se dire que ce grondement profond
c'est la mer
et que ce qu'elle a pour moi d'éternel
est en fait un sillon à jamais différent.

Mais je m'écarte.
Quelque chose grouille et se dépêche.
C'est un cafard ou une blatte
qui profite de ma pensée
pour se jeter dans la cuisine.

La mer continue, à distance.
Moi aussi
d'une certaine manière

Xavier FRANDON

La reproduction totale ou partielle des textes publiés sur cette page est strictement interdite sauf autorisation préalable de l'auteur.

Poèmes publiés sur le site internet lemanoirdespoetes.fr