Partager:  Add to Facebook  Tweet This  Add to Delicious  Submit to Digg  couriel
  Vous êtes ici : Accueil La page d'accueil du site  > Poèmes d'ici et d'ailleurs  > Filomena VIEIRA

 

NOTRE SÉLECTION DE POÈMES : Filomena VIEIRA


DETAILS


Je coupe et je découpe
Le manteau de la vie
Détails collés
En synchronies
De temps et d'espaces
De Couleurs et d'odeurs
De gestes et de faits

Je coupe et je découpe
Des morceaux de vie
D'ici
D'ailleurs
Et de plus loin encore
Détails perdus
Retrouvés dans le temps
Et dans des espaces laissés
Dans les sentiers de la vie

Je colle des retailles
Morceaux de vie
Mémoires des temps
Chemins croisés
Détails et raccourcis
Qui composent la vie !


Filomena VIEIRA

DECADENCE


L'acacia se fane
Se dessèche
Ses pétales tombent une par une
Des espoirs magnanimes
Légitimes
Se volatilisent
La réalité tombe
Avec son voile de mort
Misère
Faim
Violence…
La faim sévi
Le père proteste
L'enfant pleure
La mère réconforte
La faim tue
Le père proteste
La police arrive
Et arrête le père
L'enfant sans forces
Ne pleure plus
La mère désemparée
Pleure…

Décembre 1996

Filomena VIEIRA



IDENTITE

Je cherche des racines profondes
Dans le sang des Îles
La semence germée
Dans les terres fertiles du Maiombe
La fleur épanouie
Dans les Colines de Boé
Et je retrouve
Les chemins croisés de mon moi

Chemins d’hier
Chemins d’aujourd’hui
Horizons sans fin
Qui font de mon moi
L’être de demain

Chemins croisés de mon moi
Parcourus par des richesses sans frontières
Vous avez crée un Etre
Que c’est lui
C’est l’autre
Et c’est moi !

Filomena VIEIRA

REVE SANS FIN


Baluchon sur l’épaule
le Passé s’éloigne
le dos voûté
la charge est lourde
d'ignorance
de misère
de guerre
et de faim
il va vers un horizon sans fin
loin de l’Homme si massacré depuis mille ans !

Il chemine, chemine
le pas lourd
et croise l’Avenir
qui force l’allure
léger est son fardeau
de sagesse
d’abondance
de satiété
et de paix
Et chemine, chemine
le pied allègre
l’Homme l’attend depuis mille ans !

Filomena VIEIRA


LES MAITRES DU MONDE


Ils sont venus
Ils ont tout pris
Le rêve
L’espoir
La vie
Ils ont même balayé la réalité
Et dans l’empressement de la fuite
Ils ont arraché le vide
De peur qu’il n’engendre
Les gênes de la vie
La lumière
Et ne dénoncent leurs gestes

Eux…
Les maîtres du monde
Ils ont noyé le rêve
Pendu l’espoir
Effacé la vie
D’un souffle
D’un claquement de doigts
Avec un haussement d’épaules hautain…

Maître de toutes les destinées
Intouchables
Dans leurs tours de cristal
Dérobées à la sueur d’autrui
Ils sont venus
Ils ont tout pris
Le rire
Les pleurs
Le souffle
Même les visages défigurés par la douleur
Et dans l’empressement de la fuite
Ils ont arraché les yeux
Pour qu’ils ne les voient pas
Et ne les condamnent pas

Eux…
Les maîtres du monde
Ils ont emprisonné le rire
Ligoté les pleurs
Etouffé le souffle
D’un geste fou
D’un claquement de fouet
Le regard hautain…

Dieux de l’univers
Maîtres de toutes les destinées
Décidant de la vie et de la mort
Ils sont venus
Ils ont tout pris
La dignité
La modestie
L’honnêteté
Ils ont même vidé la pensée
Et dans l’empressement de la fuite
Ils ont perdu la conscience
Car il n’en supportaient plus le poids

Eux...
Les maîtres du monde
Ils ont violé la dignité
Enterré la modestie
Vendu l’honnêteté
En un clin d’œil
Comme dans un tour de magie
Le visage hautain…

Maîtres absolus
Ils ont inversé l’échelle des valeurs
A la lumière de leur propre image
Ils sont venu
Ils ont tout pris
Le pain de la bouche de l’affamé
Le toit du sans-abri
Ils ont même effacé l’Histoire
Ne laissant derrière eux que
De l’humiliation
De l’impuissance
De la révolte
Que le peuple noie dans la douleur
Car il ne possède pas d’armes semblables
Pour combattre une telle violence
Que d’égal n’a que la haine
Fruit muet
De la furie destructrice

Eux...
Les maîtres du monde
Criminels impunis
De conscience tranquille
Le ventre repu d’avidité
La poitrine gonflée de raison
D’une légitimité usurpée
Inconscients de leur propre ignorance !!!

Filomena VIEIRA
La reproduction totale ou partielle des textes publiés sur cette page est strictement interdite sauf autorisation préalable de l'auteur.

Poèmes publiés sur le site internet lemanoirdespoetes.fr