Vous êtes ici : Accueil La page d'accueil du site  > Poèmes d'ici et d'ailleurs  > Mario SELVAGGIO

 

NOTRE SÉLECTION DE POÈMES : Mario SELVAGGIO


SULLE TRACCE
DELL'AMORE PERDUTO...



Al baglior d'una notte stellata
Dalla luce lei venne stregata
Senza sosta il suo amore cercava
Per contrade e vallate vagava

Poi frammenti di amori spezzati
Senza sosta nel cuor balenati
Troverà finalmente il suo amore
Nel suo viaggio di fervido ardore?

E poi giunta alle rive del mare
È spossata dal suo lungo andare
Una nave è appena salpata
Non in tempo lei è arrivata

È la fine di un sogno proibito?
Nel suo cuore l'amore è svanito?
Senza lui lei si sente perduta
Poi di colpo cade a terra svenuta

Una mano il suo volto le sfiora
E un dolce ricordo riaffiora
“Sei tu dunque amato mio sposo
La mia anima senza riposo?

Senza te mi sentivo sfinita
Nella nuda stagione infinita.
Perdonarmi un giorno potrai?
Solo adesso il mio amore gridai!”

“Non t'inganni son io vita mia
È finita la nostra agonia
Non potevo lasciarti amor mio
Di te sola ho vibrante desìo

Noi vivremo per sempre accoppiati
Come Paolo e Francesca avvinghiati”

Cagliari, 24 janvier 2014

Mario SELVAGGIO

LE TRAIN DE MES RÊVES



Suspendu à l'arc-en-ciel de ma vie
Filait-il le train de mes rêves
La nuit étoilée annonçait
La lumière aveuglante
De villes endormies
De pays sans histoire
Dans le tourbillon
De ma mémoire arrachée

De vastes étendues de couleurs
Se profilaient sous mes yeux
Mon âme rêvait sans cesse
D'un village abandonné
Royaume de mon enfance
Paradis perdu
Énigme dévoilée
De l'aube des mystères

Train de mes espoirs
Train de visages inconnus
Train de mes départs
Train de mes désirs
Train de mes passions

Je te regardais
Rouler sur les rails
De ma vie bohémienne
Étoile filante
De mes pulsions cachées
Au fond de mon cœur égaré

Accompagne-moi
Au pays du bonheur
Où je pourrai écouter
La voix de mon père
Diapason de mon amour
Échos sans fin
De nuages évanouis
À l'horizon de tes yeux

Cagliari, octobre 2014

Mario SELVAGGIO



PAPILLONS DE LUMIÈRE



Dans l'attente étoilée de tes yeux éblouis
Je gardais ton amour de tendresse inouïe
Sans chagrin je marchais à l'abri du malheur
À la quête vibrante de mes jours-bonheur

Voltigeait mon esprit en rêvant tes soupirs
Papillons de lumière d'horizons saphir

Cagliari, 16 décembre 2014

Mario SELVAGGIO







DÉLIRANTE ABSENCE



Dans l'instant aveuglant de cette aube cristal
Ton image égarée frissonnait dans mon cœur
Je criais sans cesse : « Ô ma femme fatale
Donne-moi ton amour je t'en prie n'aie pas peur »

Et sa voix répondit au délire de mon âme :
« Je ne peux te donner que les larmes du ciel
Jaillissant de mon cœur car cela c'est mon drame
Je ne fais qu'escorter mes chemins mémoriels »

Et ces mots se perdaient aux éclairs de la lune
Dans l'espace étoilé d'une nuit rutilante
Et le cœur palpitait de sa force éclatante

Puis ses yeux je cherchais dans la voûte céleste
Deux éclairs dans le ciel annonçaient son regard
Un éclat s'évanouit dans l'univers fuyard

Cagliari, 8 avril 2015

Mario SELVAGGIO

NOTTE D'OTTOBRE


        A mio padre

È svanito per sempre il tuo volto
Ora piango per te a dirotto
E mai più rivedrò la tua luce
Sulle labbra dipinta riluce

Mi lasciasti per sempre una notte
Il mio cuore ben presto cedette
Al dolor lancinante nel petto
Ormai privo sarò del tuo affetto

Di ricordi il mio animo è pieno
Ma non posso io goderne appieno
In delirio vibrante cadrò
La tua voce mai più sentirò...

Cagliari, 12 octobre 2014

Mario SELVAGGIO


APPRODO


Sussulta il mio cuore
Sognando il mio amore
Bramando il tuo corpo
Oh dolce mio approdo

Cagliari, 15 octobre 2014

Mario SELVAGGIO


SPES


Vibrante speranza di sogni sopiti
Ritorna incessante al mio cuore rapito
Dagli occhi smeraldo sussurri banditi
Frammenti d'amore nel tempo abolito

Sospeso per sempre tra notte e follia
All'ombra del mandorlo gridarti sei mia

Cagliari, 20 février 2015

Mario SELVAGGIO


Poète, traducteur, essayiste et critique littéraire, Mario Selvaggio est chercheur en Littérature française à l'Université de Cagliari (Sardaigne - Italie).
Spécialiste de la littérature francophone canadienne et maghrébine, il s'est occupé notamment de Gaston Miron et de la Génération de l'Hexagone, et de l'écrivain franco-marocain Tahar Ben Jelloun.
Il est l'auteur de nombreux essais, entre autres les études critiques Gaston Miron, la poesia, la vita (Schena Editore, Fasano, 2010), et La città e le sue rappresentazioni nell'opera di Tahar Ben Jelloun (Edizioni Universitarie Romane, Rome, 2013).
Depuis longtemps, il travaille dans le domaine de la traduction littéraire, poétique en particulier.
Il a créé et dirige plusieurs collections de poésie, entre autres « Poèmes sans frontières - Poesie senza frontiere », aux éditions Polìmata de Rome, qui accueille les voix les plus fascinantes du panorama francophone contemporain.
Il a créé et dirige avec Giovanni Dotoli aux éditions EUR de Rome les collections « Les Poètes intuitistes - I Poeti intuitisti », « I Grandi Classici della Poesia romantica francese - Les Grands Classiques de la Poésie romantique française », « Poesia per ragazzi », et « Skené.
Revue de littérature française et italienne contemporaines » (Schena Editore - Alain Baudry et Cie, Fasano - Paris).
L’amore è il respiro del vento
Al di là delle dune della vita
Tra gioia e dolore
Tra sogno e poesia

Mario Selvaggio
La reproduction totale ou partielle des textes publiés sur cette page est strictement interdite sauf autorisation préalable de l'auteur.

Poèmes publiés sur le site internet lemanoirdespoetes.fr