Partager:  Add to Facebook  Tweet This  Add to Delicious  Submit to Digg  couriel
  Vous êtes ici : Accueil La page d'accueil du site  > Poèmes d'ici et d'ailleurs  > Pivoine MJL

 

NOTRE SÉLECTION DE POÈMES : Pivoine MJL

SOUVENIRS D'UNE NUIT


Entendre le chant des souvenirs,
écouter murmurer le silence,
refaire les mille pas dans un sentier
et un pont qui n'existent plus.

Tanguer sur une mer immense,
savourer le clapotis des rames,
ramer à l'inverse et ne plus retrouver son chemin.

Épaisse nuit, immensité de l'océan?!
Le vent du nord fouette le visage et dessèche les lèvres.

Des larmes salées coulent à flots,
mélange de larmes de tristesse
et de doux souvenirs.

Pouffer
Rire entrecoupé de cris étouffés.

Les étoiles brillent et percent
l'épais rideau noir de la nuit à l'approche.

Les pas de la plus longue et la plus triste nuit
résonnent sur les galets
et déchirent le silence?!

Pivoine MJL
20-08-2019

MOTS TOUT EN COULEUR


Je veux te broder en bleu pâle une grappe de mots
parfumés de lavande sur ton oreiller
pour que tes nuits soient douces et apaisées.

Je veux t'offrir des pétales de mots blancs
pour que la paix s'étende au plus profond de ton cœur 
déchiré pour te rappeler la pureté de ton regard.

Je viens t'offrir un bouquet de mots couleur rose rouge vif
pour égayer tes petites semaines grisâtres
en embaumant ta chambre de sa délicate effluve
pour danser encore une fois « Lady in red ».

Je veux te tisser un pull en morceaux de mots de lune
cousus de fil d'or mirage d'un feu qui réchauffe
tes froides nuits d'hiver.

Je veux t'écrire une encyclopédie de mots roses pour
cette flamme et que sa source d'énergie ne tarisse jamais.

Je t'achemine vers des vagues de mots couleur insolente
venus d'Anse d'azur s'écraser langoureusement sur ton corps fatigué
étendu sur un lit de sable blanc et doux.

Je te dessine un grand bateau blanc avec des mots lilas
pour que l'harmonie et la douceur s'installent dans la houle de ta vie.

Je t'écris une symphonie de mots couleur amour
et en mi majeur pour un concerto 
à quatre mouvements
pour meubler tes longues heures couleur solitude.

Je te déclame des mots tendresse couleur poème
pour panser tous les maux à la couleur guerre et blessure.

Enfin, enfin, je t'invente des mots couleur arc-en-ciel
pour que ceux couleur de pluie dansent toujours
aux pas de mots ensoleillés.

Pivoine MJL
19-03-2019

AVALANCHE DE MOTS


Une avalanche de mots
descend à folle allure
dégringole en cascade, inonde le silence.
Elle prend sa source du côté droit,
du côté gauche des flancs de la montagne
Impossible de l'endiguer.
Elle continue sa bousculade
des fibres de l'âme jusqu'au corps
et court, court pour finir par s'étaler sur le papier.
Moment de grâce, moment d'exaltation.
Ils pullulent, ces mots épars dessinés
tantôt avec rage, avec des cris puissants, des larmes fortes
tantôt en excitation fiévreuse ponctuée de souffrance,
de rires joyeux, pour tenir tête et se redresser,
combattre la colère, la tristesse
le désarroi, le manque
surtout danser avec les nuits froides
blanches et sans âme.
Comme ces hommes et ces femmes
en suprématie virtuelle dans la villa élue par leur cœur,
ils continuent l'absurde course vers la ligne d'arrivée
y être en les premiers à l'instar des cyclistes en compétition.
Pauvres mots n'ayant d'autre choix que de cultiver la patience,
nerveux, ils atteindront un à un les phalanges, lettre par lettre
Kyrielle de mots dansant la valse.
Des mots, que de mots?!
tantôt fins tantôt exquis
mots délicats, mots délicieux,
mots bourrus, mots méprisants... méchants. Humain !!
Le plus traître reste silence
on a peur de toi
tellement salutaire, tellement hypocrite
tu laisses place aux grands maux.
Tu te fais interprète et partenaire ambigu
ô traître mot?! mot rempli de tant de grâce, de sagesse, de patience
mot-silence que tu peux être déchirant
en consumant plus qu'un brasier ardent.
Tu peux dédaigner, mépriser
ô le plus capricieux des mots, silence !
Tu es le plus grand, le plus fort
tu gagnes toujours !

Pivoine MJL
19-03-2019

AU ROYAUME DES MOTS, UN FLEUVE DE MAUX


Ici, au royaume de mes mots
je plonge dans un fleuve de maux
Là-bas, on se noie dans la mer de mon silence
ma beauté, ma fontaine de Jouvence

Mon royaume de mots devient paradis,
paradis du silence de paix à vie
Paix pour conjurer le mauvais sort
par des mots jetés sur mes pores

Au fond de mon fleuve de maux
poussent des coraux de mots
De ces pierres précieuses, je fabrique
des colliers sertis de grâce, comme une brique
lancée avec force sur la tête,
maître-mot, artifice de la jungle

Ô, mer de silence, couvre-moi de l'écume !
de tes vagues salées pour que j'inhume
à tout jamais, les mots de l'opprobre
sur mon cœur tatoué, comme sur Job jetés !

Pivoine MJL
19-03-2019



LA PERLE RARE DE MON ÉCRIN D'AMOUR



Il y a de ces êtres- venins, de vrais rideaux opaques
qui, un matin, croisent nos sentiers,
en jouant à cache-cache avec notre lumière

toi, qui après une nuit de verglas
continues de dessiner des arabesques
sur chacune de mes journées,
tu resteras mon doux rayon de soleil

dans mes doutes lancinants
tes éclats de rire, me réveillent
ta voix continue à résonner sur mes pas
encore titubants, cheminant vers ma voie

Il y a de ces morceaux de pierres
cassées au burin qui frôlent notre tempe
il y a de ces diamants bien polis
qui nous illuminent et nous dénudent
les fausses pierres parmi les joyaux
de pacotille
Mais TOI, tu resteras la PERLE rare
dans mon écrin d'amour.

Pivoine MJL
16-02-2020

MON ÉTINCELLE DE FOLIE


J'ai reçu une étincelle de folie
enrobée de poussière d'étoiles
pour allumer un grand feu
et réchauffer mon cœur mon corps
et mes mains givrées
nous sommes des affamés d'espoir,
des esclaves sous la férule de la peur

brûle en nous, brûle encore
plus vivement mon étincelle, assèche
le flot de détresse qui inonde nos yeux

Continue de brûler à l'embouchure
de nos cœurs et rappelle-nous
les plus beaux rayons cachés
sous nos manteaux lourds de chagrin

mon étincelle de folie enrobée
de poussière d'étoiles, fais-nous danser
autour d'un grand feu de camp
sur un air de compas et de boléro jusqu'à l'aube,

mon étincelle de folie enrobée de poussière d'étoiles
continue de brûler et d'allumer un grand brasier
pour nous réchauffer le cœur

Pivoine MJL
04-09-2019

La reproduction totale ou partielle des textes publiés sur cette page est strictement interdite sauf autorisation préalable de l'auteur.

Poèmes publiés sur le site internet lemanoirdespoetes.fr