NOTRE SÉLECTION DE POÈMES : Olga LANG

LONG HIVER


Je t'ai contemplé
Mains larges
Doigts déliés caressant mon visage
Miroir  brisé face à mon visage fatigué

Ma vie s'estompe
En petits morceaux d'illusions
Sur ma  carte incomplète
Sur ma carte mouillée
Sur ma carte déjà déchirée
Où les lettres n'existent plus
Ni ton nom gravé
Et je ne trouve pas l'horizon
Ma barque ne mène pas large

Mes mains sont fatiguées
De nager sur le sable
De nager sur le néant
Et dans ma tête il n'y a pas de place
Pour garder mes chants
Ni les noms des autres hommes
Qui dorment sur mon dos
Et les vents sont si forts
Que le froid transperce mes os

Et cet hiver est si long
Et mon dos est mouillé
Parfois l'écho se réveille sur mon dos mouillé

©Olga LANG septembre 2009
Traduit de l'espagnol par Maggy De Coster

La reproduction totale ou partielle des textes publiés sur cette page est strictement interdite sauf autorisation préalable de l'auteur.

Poèmes publiés sur le site internet lemanoirdespoetes.fr