Vous êtes ici : Accueil La page d'accueil du site  > Poèmes d'ici et d'ailleurs  > Florence ISSAC

 

NOTRE SÉLECTION DE POÈMES : Florence ISSAC

Quête


La machine tourne, tourne et laisse son empreinte sur chaque être, chaque chose
Je regarde, j'observe, j'écoute et lorsque l'imagination vient à me prendre et m'isoler, je sens que tout est faux et je m'enivre d'un parfum qui ne vient pas d'un sentiment familier peut-on le définir ? Il a une odeur étrange, bizarre qui me fait mal mais dont je ne peux plus me passer. Il faut toujours expliquer l'esprit ou la matière qui agit en nous sinon l'angoisse ou le bonheur trouvé devient étranger et non possible dans un monde où tout doit être rationnel et lisse. Mais tout est vain et il ne reste rien pour parler toute seule dans le vague. Je sais bien (peut-être je crois trop en l'espérance) que tous ces regards inquiétants ne sont en fait que le reflet de mon propre visage qui crie et cherche ailleurs (l'ailleurs existe-t-il ?) une réponse.

Florence ISSAC Poètesse française
Présidente de l'association l'Echappée Belle, enseignante, écrivaine et comédienne.
Cliquer sur ce lien pour accéder à son site perso
le site


Absences


La vie nous sépare de ceux que l'on aime.
Et moi si je pouvais arrêter tout cela !
Quand mes pensées s'arrêtent sur mes fantômes,
Que ces absences à mon corps et à mon âme sont douloureuses !
Ecrire devient alors ma seule consolation même si je sais que ce n'est qu'une narcose éphémère.
Liens ineffaçables de mon cœur à jamais blessé par le manque d'une personne familière. Dans ma mémoire ces déchirures de l'éloignement et de la mort sont à la fois abîmes profonds et crêtes lumineuses. Je sais que malgré tout le mal qu'elles m'apportent, je les garde jalousement. Elles sont à la fois ma force vitale et mes faiblesses. Elles guident mes pas. Je fais danser mes fantômes dans mes rêves les plus fous. Les blessures ne s'estompent pas mais je sens qu'elles me grandissent, m'irradient, m'embellissent. Elles se parent de mille desseins pour l'avenir. Elles forment alors la substance même de ma destinée. Le temps s'écoule mais je veux conserver toutes les émotions et sensations passées. Ces absences présentes à ma mémoire deviennent alors des trésors, des complices de tous les jours : la vraie richesse. La mort n'existe plus si la mémoire reste.

Florence ISSAC Poètesse française
Présidente de l'association l'Echappée Belle, enseignante, écrivaine et comédienne.
Cliquer sur ce lien pour accéder à son site perso
le site

Conseil


Le conseil est réuni
Les conciliabules avaient commencé
Visages fermés, dents serrés
Bouches prêtes à mordre
Le bouc émissaire désigné

Le conseil est réuni.
Avide de détails
S'habillant de compassion
Boule de neige et chat perché
Echo de leur ennui
Miroir de leur intolérance
Mon cœur saigne de l'indifférence
De ce manque d'amour qui vous mutile
De ce manque d'amour qui vous fusille
Vide de rires et d'insouciance
Meublé de règles en casse tête
Pétri de morale et d'apparence
Il suffit, toujours, jamais, il faut !
Dégradation, consternation, anathèmes
Temps perdu à se faire la guerre
Qu'ils taisent leur aigreur
Et brisent les chaînes de la peur
Les mensonges coulent sur ma peau.
Pensées flottantes bleues des fées
Barde des légendes
Indestructible chevalier
A l'assaut de vos batailles

Florence ISSAC Poètesse française
Présidente de l'association l'Echappée Belle, enseignante, écrivaine et comédienne.
Cliquer sur ce lien pour accéder à son site perso
le site

La gitane


Ce soir tu me reviens en mémoire
Ce soir juste pour te revoir
Il me suffit de te penser
Pour retrouver la pluie d'été
La fille du vent
La femme enfant
Lumineuse noctambule
Sous la lune funambule
De tes fol éclats de rire
Se jouant de leurs désirs
Ta robe pourpre est si légère
Dans les bras des éphémères
Tes longs cheveux en révérence
Ont les chemins de l'indécence
De pirouettes en farandoles
L'alouette carambole.

Ce soir tu me reviens en mémoire
Ce soir juste à te revoir
Je crains encore pour la gitane
L'échappée belle dans les flammes
Est-elle celle que tu imagines
Une vie de fêtes et de vanille ?
Te jouant sans crainte des lois
Les loups pestent dans les bois.
Ils voudraient renier les fantaisies
De cette poésie qui est ta vie.
Cigale rêveuse et sans soucis
Généreuse et tendre amie
Lumineuse noctambule
Sous la lune funambule
Laissant éclater ta joie
Brûlant ta vie à tout va
Reste celle que tu crois 
Sans te méprendre sur leurs choix
Il me suffit de te penser
Pour retrouver la pluie d'été.

Florence ISSAC Poètesse française
Présidente de l'association l'Echappée Belle, enseignante, écrivaine et comédienne.
Cliquer sur ce lien pour accéder à son site perso
le site
Extraits de « Un peu d'amour avant la fin »


Visions


Une main se détache de la nuit et tente de me retenir.
Je vois des hommes drapés de blanc qui volent dans la nuit étoilée.
Je vois leurs corps onduler dans l'air puis disparaître.
Je vois mon père sur son lit d'hôpital. Sa respiration est devenue difficile.
Il a fermé les yeux et cherche à capter les murmures des personnes à son chevet.
Je vois la foule du cimetière et les fleurs qui recouvrent le sol.
Je vois ma mère, statut d'albâtre qui rend les hommages.
Je vois mon silence, mes pleurs et mes nerfs prêts à craquer.
Je vois un passé heureux.
Je vois son courage.
Je vois ses inquiétudes.
Je vois mes cauchemars et le réveil sans lui auprès de nous.
Je vois les photos du jeune homme qu'il était.
Je vois mon corps plonger dans l'eau profonde de la piscine pour apaiser sa douleur.
Il se détend et goûte le plaisir de l'effort pour abandonner l'insupportable.

Florence ISSAC Poètesse française
Présidente de l'association l'Echappée Belle, enseignante, écrivaine et comédienne.
Cliquer sur ce lien pour accéder à son site perso
le site
Extraits de « Mages, magie images » « Mage, magie, image »
Recueil édité par les Editions Rive Droite en Octobre 2000.
Photos d'Emmanuel AUGUSTINE. Textes de Florence ISSAC



La reproduction totale ou partielle des textes publiés sur cette page est strictement interdite sauf autorisation préalable de l'auteur.

Poèmes publiés sur le site internet lemanoirdespoetes.fr