Partager:  Add to Facebook  Tweet This  Add to Delicious  Submit to Digg  couriel
  Vous êtes ici : Accueil La page d'accueil du site  > Poèmes d'ici et d'ailleurs  > Elsie SURÉNA

 

NOTRE SÉLECTION DE POÈMES : Elsie SURÉNA


Souvenance


Comme
Un mauvais sort
Ton sourire
Jeté vers moi
Du parvis
Du temple
M'atteignit
En plein cœur
Les yeux baissés
J'ai prié Legba
De borner Erzulie
Très loin
De mes chemins

Elsie SURÉNA

Si de mon balcon
Je devais un jour
Te voir
Arriver de loin
Après cette absence
Impitoyable
Je n’irais pas
À ta rencontre
Afin de mieux savourer
L’avant-goût du plaisir
De plus en plus
Proche
De me noyer
Dans la marée montante
De tes odeurs
Enfin retrouvées

Elsie SURÉNA

Prélude


Dans un incessant murmure
De longues notes inquiètes
Ta main fredonne la mienne
Dans le soir souvent caressé
D’errants effluves de vétiver

Elsie SURÉNA


Si jamais j'oublie un jour

La stridente note des cigales blessant l'été
Et la route du Saint-Laurent lourd de majesté

Si jamais j'oublie un jour
La lumière tremblante de tes yeux
Et la chaleur de ta paume le soir de ton aveu

Si jamais j'oublie un jour
Ces chansons souvent fredonnées ensemble
Et les cadeaux échangés en décembre

Si jamais j'oublie un jour
Le rond visage de ton meilleur copain
Et l'entrée arrière de notre petit jardin

Si jamais j'oublie un jour
Les vacances volées à nos agendas chargés
Et nos rendez-vous d'amoureux attardés

Si jamais j'oublie un jour
Les cicatrices que notre vie t'a fait à l'âme
Et ces rides qui pour toi ne sont pas un drame

Si jamais j'oublie un jour
Ton infidélité tel un soudain orage
Et ces sautes d'humeur mises au passif de l'âge

Si jamais j'oublie un jour
L'insoutenable chagrin du décès de ta mère
Et l'accident qui faillit te coûter ta carrière

Si jamais j'oublie un jour
Le nombre de nos enfants, petits-enfants
Et les anniversaires les plus marquants

Si jamais j'oublie un jour
Le lieu où je naquis, là-bas au pays premier
Et la juste place des mois du calendrier

Si jamais j'oublie un jour
Ta tendresse qui résista aux vents et marées
Et ces mots et gestes qui souvent l'ont manifestée

Si jamais j'oublie un jour
Ton nom sous l'effet de l'impitoyable maladie
Et qu’elle efface aussi l’amour de ma vie

Alors souviens-toi de nous deux

Souviens-toi pour deux

Elsie SURÉNA
Elsie SURÉNA produit depuis une douzaine d'années dans les genres brefs, notamment poésie et récits, tout en s'adonnant à la traduction littéraire vers le créole. Également photographe, elle a exposé en Haïti, aux États-Unis et au Canada. Haïkiste reconnue, elle a obtenu le Prix Belleville-Galaxie au 5e Grand Concours International Marco Polo de Haïku (France, 2009) et une Mention Honorable à deux reprises au Concours International de Haïku du Mainichi Daily News (Japon, 2009, 2014).
Elle écrit surtout en français et en créole haïtien. Ses textes figurent dans diverses revues et anthologies, y compris en ligne, et plusieurs ont été traduits en anglais, portugais, espagnol et japonais. Illustré de ses photos, Reflets d’automne dans la Mattawishkwia sorti en mars 2017 aux Éditions Cantinales réunit haikus, haïbuns et prose. Installée au Canada depuis 2010, elle vit à Hearst, en Ontario, et poursuit un baccalauréat en Études et pratiques littéraires à l’Université Laval de Québec.
Elle est membre de l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français (AAOF) et du Bureau des Regroupements des Artistes visuels de l’Ontario (BRAVO).
La reproduction totale ou partielle des textes publiés sur cette page est strictement interdite sauf autorisation préalable de l'auteur.

Poèmes publiés sur le site internet lemanoirdespoetes.fr