Partager:  Add to Facebook  Tweet This  Add to Delicious  Submit to Digg  couriel
  Vous êtes ici : Accueil La page d'accueil du site  > Poèmes d'ici et d'ailleurs  > Gabriel HECKER

 

NOTRE SÉLECTION DE POÈMES : Gabriel HECKER

BÉNÉDICTION


Sois le matin, sois l'aube et le chemin, l'Appel,
Le pèlerin qui va quand le mène l'aurore,
L'enfant nu, le bouton de lotus près d'éclore
Et l'Annonciation de l'Archange fidèle ;

Sois la croix de granit, la lumière où varie
Mystérieusement comme un vitrail le monde,
Sois l'Orient depuis la falaise et, sur l'onde,
Sois l'Annonciation de l'Archange à Marie ;

Sois l'ancre, la chapelle intime, le miroir,
Le marin qui reçoit d'elle la nef des Formes,
Ainsi qu'une île au for d'un océan sans bornes,
Ainsi qu'un lys parmi la ténèbre, le soir ;

Sois la flamme au milieu la lumière du cierge,
Telles qu'on fit jadis les prières à Dieu
Laisse tomber ton front sur l'autel radieux,
Sois l'Annonciation de l'Archange à la Vierge ;

Sois celui-là qui sait ne rien savoir, et mande
L'intercession toujours de Sophia pour lui ;
Sois le barde qui veille en le cœur de la nuit,
Berger humble des chants, dessous sa houppelande ;

Sois le soleil, sois l'être en se levant qui prie :
« Accorde-moi de vivre assez pour te connaître ! »
Tandis que le jour naît au travers la fenêtre,
Sois l'Annonciation de l'Archange à Marie.

Gabriel HECKER
La reproduction totale ou partielle des textes publiés sur cette page est strictement interdite sauf autorisation préalable de l'auteur.

Poèmes publiés sur le site internet lemanoirdespoetes.fr